Où tout a commencé ?

Notre mission

Notre mission est de permettre aux talents d’aujourd’hui – en particulier ceux et celles qui sont éloigné.e.s de l’emploi – de devenir les meilleurs développeurs de demain

Avec la pénurie que le marché connait actuellement, les employeurs sont plus motivés que jamais à opter pour une stratégie de recrutement prônant la diversité, axée sur les compétences plutôt que sur les diplômes. De plus, ces professions offrent des possibilités de carrière bien rémunérées, intéressantes et viable à long terme pour tou.t.e.s celles et ceux qui intègrent le secteur aujourd’hui.

C’est pourquoi nous voulons aider à combler le fossé entre les demandeurs d’emploi motivés et le marché des employeurs, en faisant de la pénurie de compétences numériques un levier pour une main-d’œuvre plus inclusive.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Les attentats de Bruxelles ont fait comprendre que les entrepreneurs devaient faire partie de la solution. Ils ont aussi fait grandir le besoin urgent de construire une société plus inclusive ainsi qu’une économie stable à l’épreuve du temps. Souhaitant combler le fossé entre les talents disponibles et le marché des employeurs actuellement en guerre pour les talents numériques, BeCode vzw/asbl a été fondée en 2016 par Karen Boers, Laurent Hublet et Rodolphe Verhaegen – et leurs partenaires ont eu le courage de les rejoindre dans l’aventure : Dirk Peusens, Sarah Unger et Stephania Ter Hark.

Ne cherchant pas à réinventer la roue, BeCode s’est associé à l’école de codage française Simplon, qui nous a accordé une licence pour leur pédagogie active unique en son genre ainsi que pour le contenu de la formation, ce qui nous a permis de démarrer à grande vitesse.

Telenet, Orange, 4Wings Foundation et Degroof-Petercam Foundation se sont montrés disposés à contribuer au démarrage du projet en fournissant le capital de lancement. Bruxelles Formation a certifié la formation junior web developer Forem et VDAB en ont fait de même dans l’année.

Les partenaires public-privé sont devenus la marque de fabrique de BeCode, avec de nombreux autres partenariats qui ont suivi. Comme nous ne nous contentons pas d’expérimenter dans les stratégies de pédagogie et de recrutement, nous voulions également explorer des stratégies de financement de pointe pour l’entrepreneuriat social, en lançant deux Social Impact Bonds et en cherchant à trouver un équilibre entre philanthropie, subventions et services aux entreprises dans nos flux de revenus.

Alexandre Plennevaux, Emily Marghella, Eric Mangitukwa et Teddy Kishi sont devenus nos premiers coachs et ont été formés en France. Mis à part le dernier d’entre eux, ils font toujours partie intégrante de notre équipe incroyable. 🙂

Les deux premières classes ont été lancées à Bruxelles – dans le tout nouveau campus digital BeCentral – en avril 2017. Le campus de Bruxelles a doublé sa capacité avant la fin de l’année et un second campus a rapidement ouvert ses portes à Charleroi, grâce au soutien du Digital Belgium Skills Fund.

BeCode Liège, Genk, Anvers et Gand ont rapidement suivi – en 6 mois, BeCode est passé à 6 campus. Le gouvernement Wallon a soutenu le développement dans la région, tandis qu’ESF Flandre a soutenu 18 mois d’opérations à Genk, où les activités n’ont pas pu être maintenues à la fin du financement initial.

VDAB nous a aidé à nous lancer à Gand. Nous avons lancé le premier Social Impact Bond en Flandre, avec VDAB et Impact Capital, ce qui nous a offert une vision à 5 ans pour notre campus anversois.

En 2019, Accenture est devenue la première entreprise à signer un accord-cadre, s’engageant à engager un minimum de 20 BeCoders chaque année. A la même époque, BeCode a été mis au défi par Microsoft et son écosystème de fournir non seulement des programmes de formation de premier niveau comme “Junior Web Developer”, mais aussi un programme plus avancé sur l’intelligence artificielle.

La première AI School de Belgique a vu le jour avec Cronos, Delaware, Faktion, KPMG et Xylos comme partenaires fondateurs et a été entièrement soutenue par Microsoft et Simplon. Après un pilote réussi, le programme d’IA est maintenant également lancé en Flandre et en Wallonie. Suivant cet exemple inspirant, nous pilotons maintenant aussi un programme avancé DevSecOps à Bruxelles.

Perspectives d’avenir

Allant toujours de l’avant, BeCode s’est de nouveau fixé des objectifs ambitieux :

  • Continuer à diversifier les programmes de formation et leur contenu;
  • Prendre de l’avance en lançant des programmes proactifs de reskilling & upskilling pour les employés;
  • Poursuivre l’élargissement de notre public afin de s’adresser aux plus vulnérables (par exemples les détenus);
  • Consoliderdes partenariats commerciaux durables.

1001 histoires

Ne nous écoutez pas, écoutez plutôt celles et ceux qui ont suivi nos formations!

“BeCode m’a aidée à trouver ma voie dans le développement web, à m’ouvrir au travail de groupe et surtout, à trouver les informations que je recherche sur Google. Je ne savais absolument rien avant de commencer BeCode, et je fais maintenant partie d’une équipe IT dans une entreprise de logiciels”.

Marianna, Anvers 2019

Il y a un an jour pour jour la formation de Becode en Data Science commençait, m’offrant une bulle d’oxygène et de nouvelles opportunités dans ma carrière. Un an plus tard, je tenais à vous remercier pour cette formidable expérience. Je ne retiens que du positif : de nouvelles compétences, de formidables rencontres et surtout une estime de soi consolidée.

Claire, Bruxelles 2019

“Mes coaches m’ont guidée tout au long de la formation et m’ont aidée à surmonter les obstacles

auxquels j’ai dû faire face. Je suis éternellement reconnaissante!”

Janina