[Meet the team]: à la rencontre de Chrysanthi

par Nov 23, 2020Actualités

L’équipe de BeCode est composée de 43 personnes motivées qui mettent tout en œuvre chaque jour pour préparer les juniors à leur nouveau parcours professionnel. C’est pourquoi on vous propose de venir en coulisses pour rencontrer notre équipe enthousiaste et motivée!

Aujourd’hui, on vous présente notre coach IA Chrysanthi !

Bonjour Chrysanthi, comment allez-vous ?
“Je vais bien, merci. Et toi, comment vas-tu ?”

Je vais bien, merci. Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?
“Bien sûr. Je viens de Grèce et j’ai étudié l’informatique. J’ai deux maîtrises: une en informatique et multimédia et une en vision par ordinateur. J’ai travaillé dans plusieurs pays : le Royaume-Uni, la Suisse, la France et maintenant la Belgique.”

Quel a été votre pays préféré jusqu’à présent ?
“J’ai adoré le Royaume-Uni parce que Manchester est une ville incroyable. Mais j’aime aussi beaucoup La Belgique. J’aime vivre à Louvain et j’adore mon environnement de travail chez BeCode.”

Quand vous avez entendu parler de BeCode, qu’est-ce qui vous a donné envie de rejoindre le projet ?
“Je ne connaissais pas très bien l’entreprise. Je travaillais depuis quelques mois en Grèce, où j’étais coach. Lorsque la formation en Grèce a pris fin, j’ai voulu voir ce qui se passait sur le marché et j’ai lu des informations sur BeCode sur LinkedIn. J’ai fait quelques recherches et j’ai été très impressionné par le message véhiculé par BeCode. Nous aidons les personnes qui n’ont pas beaucoup d’argent, qui n’ont pas de chance ou qui veulent changer de carrière. Et nous les aidons à réussir dans cette voie, ou du moins à faire le premier pas dans cette direction. C’est très important, et c’est la raison même pour laquelle j’ai cliqué sur le bouton pour postuler.”

Quelle est votre mission actuelle chez BeCode ?
“Ma mission actuelle est vraiment passionnante ! Je prépare notre nouveau bootcamp AI, que nous allons lancer à Anvers. Je travaille également sur un programme, que nous lancons avec Telenet, pour améliorer les compétances de certains de leurs employés.”

C’est vraiment passionnant ! Y a-t-il un aspect spécifique de l’IA qui vous inspire ?
“Oui, avec l’IA, vous pouvez créer des chefs-d’œuvre si vous apprenez à gérer correctement tous les aspects. Je m’intéresse particulièrement au secteur médical car je pense que nous pouvons aider beaucoup de gens dans ce domaine. En Grèce, par exemple, il y a beaucoup d’îles qui sont loin du continent.

Si quelqu’un y a un problème et doit se rendre sur le continent, c’est souvent très difficile en raison de la mauvaise liaison par bateau ou parce que voler en hélicoptère est très coûteux. Grâce à l’IA, j’ai pu aider ces personnes sur le plan médical. Si quelque chose vous est arrivé ou si vous présentez des symptômes étranges et que vous ne savez pas ce qui se passe dans votre corps, une application d’IA peut vous donner une idée de ce qui pourrait se passer – sans diagnostic bien sûr, car nous ne sommes pas médecins. Mais cela peut vous inciter à rechercher une aide professionnelle. Nous, les humains, avons tendance à penser que tout va bien tant que nous vivons, mais nous avons parfois besoin que quelqu’un nous encourage à consulter un médecin. Alors oui, c’est mon domaine préféré de l’IA.”

Maintenant, parlons de BeCode. Quand vous vous réveillez le matin, qu’est-ce qui vous incite exactement à venir travailler ?
“Il y a deux choses qui me motivent, mes étudiants et mes collègues. C’est incroyable de voir comment mes étudiants affinent leurs compétences jour après jour. Lorsqu’ils quittent le bâtiment à 17 heures, vous voyez les progrès qu’ils ont réalisés et cela prouve que le dur labeur est payant. Et bien sûr mes collègues, ils sont formidables. Ils me font me sentir vraiment chez moi. Le matin, je n’ai pas l’impression de quitter la maison pour aller travailler, mais plutôt de quitter ma maison en échange d’une autre. Il fait vraiment beau et chaud ici.”

Et nous aimons que vous soyez là ! J’ai une dernière question à vous poser. Beaucoup de gens s’inquiètent de l’IA et du fait que l’IA peut être un danger pour eux et menacer leur vie privée. Que diriez-vous à ces personnes en tant que spécialiste de l’IA ?
“J’entends beaucoup de gens dire que l’IA va conquérir le monde. Eh bien… c’est vrai, ça pourrait arriver. Mais je veux dire à ces gens : “N’ayez pas peur de l’IA. S’il y a une chose dont vous devriez avoir peur, c’est des gens qui savent comment traiter les demandes d’IA”. Mon message est donc le suivant : “N’ayez pas peur de ce qui pourrait se passer lorsque vous utilisez l’IA, mais mettez-vous à la place du développeur. Formez-vous afin de connaître les possibilités et de savoir comment les mettre en pratique. Ainsi, vous serez en mesure de résoudre immédiatement tout problème.”

Merci beaucoup.
“Merci beaucoup.”

Vous souhaitez suivre notre AI Bootcamp ?

C’est possible ! – Le 5 janvier, une nouvelle classe AI débutera à Anvers.

 

Latest news

Recent articles