Première chez BeCode : plusieurs formations s’allient pour mieux préparer nos juniors à l’emploi

par Jan 12, 2021Actualités

Un emploi dans l’informatique implique souvent des interactions avec différents départements ou équipes. Il n’est jamais trop tôt pour proposer à nos juniors de passer en coulisses et de collaborer dans les secteurs de pointe d’aujourd’hui. C’est pourquoi nos coachs en développement web et en IA à Bruxelles ont mis leurs juniors au défi de repousser leurs limites en travaillant ensemble vers un objectif commun : le projet de house mapping (cartographie de maisons).

Travailler avec des collègues issus de différents départements ou équipes peut parfois constituer un défi. Néanmoins, de par la révolution numérique, ce type de collaboration est devenu primordial dans toutes les entreprises. Nous considérons qu’il est de notre responsabilité de préparer pleinement nos juniors à leur nouveau parcours professionnel, et souhaitons ainsi leur présenter via des cas pratiques les différents acteurs auxquels ils seront confrontés.

Avec le projet de house mapping (cartographie de maisons), nos coaches en développement web et en IA de Bruxelles ont encouragé les juniors à unir leurs forces, ainsi que leurs expériences et compétences techniques. L’objectif ? Créer un site web sur lequel il sera possible de prédire automatiquement le prix d’une maison en précisant ses caractéristiques. Comme on ne peut pas tous être des génies techniques, vous vous demandez peut-être comment il est possible de réaliser un tel projet. C’est en fait très simple: si nos juniors AI s’occupent du back-end (côté serveur) et nos développeurs web en herbe, du front-end (site web), on obtient un résultat qui en envoie.

Le début d’une expérience entre départements
Mais commençons par le commencement. Les données sont la clé de toute expérience numérique, et il n’en va pas autrement ici. “Les étudiants en IA ont d’abord dû se rendre sur des sites web immobiliers, tels qu’Immoweb, pour extraire les informations nécessaires, à savoir les caractéristiques des maisons comme le nombre de chambres ou l’emplacement. Les données recueillies ont ensuite été compilées dans un ensemble de données contenant des informations sur plus de 30 000 maisons”, explique Maxim Berge, coach en IA. “Ensuite, les étudiants ont dû nettoyer et manipuler l’ensemble des données afin de créer un modèle d’intelligence artificielle capable de prédire le prix de la maison en fonction de ses caractéristiques”, poursuit-il. Enfin, ils ont dû convertir le modèle mathématique en emploi en créant une API, un moyen de communiquer avec le serveur.

Pour pouvoir obtenir efficacement la valeur estimée de la propriété, la lourde tâche de créer un site web reposait sur les épaules des étudiants en développement web. “Nous devions intégrer l’API dans notre page web afin que l’utilisateur puisse obtenir la valeur estimée de la propriété après avoir saisi certaines de ses caractéristiques”, explique Cristina, développeuse web junior. “Pour créer cette interface, nous avons utilisé du HTML et du CSS. Nous avons ajouté du JavaScript pour que l’utilisateur puisse interagir avec le formulaire”, poursuit-elle.

Pour que ce projet réunissant plusieurs formations soit un succès, une communication ouverte et un travail d’équipe ont été primordiaux. “Dans mon équipe, nous avons pu communiquer ouvertement et tout le monde était très agréable. Si les étudiants en développement web avaient des questions, des préoccupations ou des problèmes, ils n’hésitaient pas à me contacter pour que l’on puisse les résoudre ensemble. Cela nous a beaucoup aidés tous les deux”, explique Dilara, junior en IA. “La construction de bons sites web fonctionne mieux lorsque les deux équipes travaillent en étroite collaboration. Je suis certaine que si cela n’avait pas été le cas, des problèmes auraient pu survenir à un moment donné”, conclut-elle.

Une évolution fulgurante
L’objectif principal de ce projet était de présenter les uns aux autres les différents techniciens qui interviennent dans un projet et selon Dilara, les coaches ont plus que réussi leur mise en place. “Nous travaillons un peu comme des scénaristes sur le back-end et nous ne comprenons donc pas toujours l’impact de notre code sur le front-end. Grâce à ce projet, nous avons pu comprendre comment les deux codes doivent s’entrelacer pour obtenir le résultat escompté. Sans back-end, il n’y a pas de front-end ; sans front-end, il n’y a pas de back-end”.

Mais ce n’est pas tout, ce type de collaboration présente de nombreux autres avantages selon notre coach en IA Maxim Berge. “Pour le portfolio des apprenants, c’est vraiment génial d’avoir travaillé sur un projet qu’ils ont créé de toutes pièces. Ce genre d’initiative peut également être bénéfique pour leur confiance en soi, car elle leur montre que diverses petites actions peuvent contribuer à un grand projet”.

Grâce à ce projet, Maxim a vu une évolution fulgurante chez ses apprenants. Il aimerait donc conclure par un message réconfortant. “Je suis vraiment fier de mes apprenants. Ils ont fait un travail incroyable et continuent à m’impressionner tous les jours”.

Curieux de connaître les sites web qu'ils ont créés ?

  

 

 

Latest news

Recent articles

Transformer des données en or ? Check!

Transformer des données en or ? Check!

Chez BeCode, nous adaptons nos formations aux besoins du marché de l’IT pour permettre aux talents inexploités d'acquérir les compétences qui comptent aujourd'hui dans le domaine. Proposer un parcours de formation à la fois accessible et pertinent, c’est un défi que...