BeCode lève 2,5 millions d’euros pour accélérer son impact social et devenir la plus grande scale-up d’éducation aux nouvelles technologies en Belgique

par Mar 5, 2021Actualités

BeCode lève 2,5 millions d’euros pour accélérer sa mission sociale : faire de talents inexploités d’aujourd’hui les meilleurs professionnels du numérique de demain. En tout juste quatre ans, BeCode est parvenu à recruter et former près de 1.500 chercheurs d’emploi issus de publics défavorisés. Une grande majorité d’entre eux ont pu entamer leur carrière dans les nombreuses entreprises qui sont en pleine “course aux talents”, un résultat de la pénurie de personnel formé aux nouvelles technologies digitales. La SFPI, PhiTrust, Impact Capital, Change et Trividend rejoignent désormais le projet en fournissant le fonds de roulement nécessaire pour accélérer considérablement l’impact de ce projet dans les années à venir, faisant ainsi passer la vitesse de croisière à 1.500 personnes formées par an d’ici à 2024.

Le taux de chômage moyen en Belgique est monté à 6,5 % au troisième trimestre 2020. Pour les citoyens ayant un faible niveau d’éducation, ce chiffre passe même à 14%. Du côté du marché de l’emploi, l’étude “Be The Change”, menée par Agoria, Actiris, Le Forem et VDAB, a démontré que le niveau moyen désiré de compétences numériques est à la hausse partout, et que par conséquent, 300.000 chercheurs d’emploi et 4.5 millions de salariés devront être requalifiés afin de répondre à la pénurie croissante sur le marché. Par conséquent, alors que la transformation digitale fait rage, la fracture numérique se creuse davantage : 54% des chercheurs d’emploi ont des compétences numériques insuffisantes et jusqu’à 75% des personnes à faible niveau d’éducation n’ont aucune compétence numérique ou en ont de faibles.

BeCode a commencé à combler le fossé entre demandeurs d’emploi motivés et employeurs à la recherche de talents en 2017 en recrutant sur base de leur seule motivation les chercheurs d’emploi les plus défavorisés (niveau d’instruction faible, chômeurs de longue durée, immigrants, etc.) et en leur proposant une formation pratique de 7 mois pour devenir développeur web junior. En quatre années d’existence, BeCode est parvenu à recruter et former plus de 1.500 candidats, à développer des partenariats actifs avec Bruxelles Formation, Actiris, le Forem et VDAB, et à élargir son offre de formation avec des programmes avancés en intelligence artificielle et cybersécurité. Une grande majorité des diplômés réussissent à lancer leur nouvelle carrière grâce au précieux soutien de leaders de l’industrie tels que Telenet, Orange, Accenture, Microsoft, Cronos, Xylos, KPMG, Faktion, SAP, Alstom et bien d’autres encore.

L’impact du projet est concret pour les centaines de personnes formées ou en formation, comme Kayalin, qui, après un burn-out causé par ses études précédentes, a pu reconstruire son parcours professionnel durant sa formation BeCode. Pour elle, l’expérience BeCode “Change le monde. La formation BeCode change le monde des étudiants qui s’y inscrivent. La grande majorité des participants est à la recherche d’un nouvel emploi, parfois même d’un premier emploi, et BeCode vous aide à faire le premier pas. Vous apprendrez beaucoup au cours de la formation, qui vous aidera à faire le grand saut.”
Rétablir la confiance en soi est un élément important de l’approche BeCode. Aleksandra a quitté l’école assez tôt et a dû travailler dans un domaine dans lequel elle ne s’épanouissait pas. Puis, elle a rejoint BeCode et vient de remporter son tout premier hackathon! Elle nous explique : “BeCode, c’est aussi une très grande aventure humaine. On apprend à travailler ensemble, à échouer ensemble, à chercher des solutions, à se creuser la tête pour résoudre un problème. Notre classe, et BeCode en général, c’est un peu comme une grande famille.”

La crise du coronavirus a accentué l’urgence d’avoir sur le marché suffisamment de personnes formées, alors qu’un grand nombre de personnes perdent leur emploi. BeCode souhaite accélérer ses efforts pour atteindre une vitesse de croisière de 1.500 personnes formées par an dès 2024. La SFPI (investisseur public) ainsi que PhiTrust, Impact Capital, Change et Trividend (investisseurs privés) ont uni leurs forces pour soutenir le projet dans cette phase de croissance, en fournissant 2,5 millions d’euros de fonds de roulement, faisant ainsi de BeCode la plus grande scale-up d’éducation aux nouvelles technologies en Belgique.

Les partenariats public-privé sont essentiels pour un projet à impact social tel que BeCode. “Il ne fait aucun doute que la pandémie de Covid-19 a un impact considérable sur des secteurs clés comme l’éducation et qu’elle annule des années de progrès dans ce domaine. Nous avons décidé d’investir dans BeCode avec l’intention de contribuer à réduire ce déficit éducatif, parallèlement à un rendement financier. À cette fin, la SFPI agit comme un partenaire de confiance pour renforcer l’impact financier d’initiatives comme celle-ci en Belgique et aide des entreprises comme BeCode à devenir une référence dans leur secteur. En créant un écosystème d’investissement à impact fort et autonome en Belgique avec des investisseurs à impact privés, la SFPI soutient une prospérité économique et sociale durable à long terme contribuant au bien-être des citoyens belges”, explique Céline Vaessen, Chief Investment Officer à la SFPI.

BeCode a été conçu et développé en collaboration étroite avec l’école de code française Simplon. Phitrust, leur principal investisseur à impact français, va désormais également accompagner la success story belge. “BeCode offre une réponse innovante aux défis de l’insertion professionnelle, avec un taux d’emploi à la sortie qui se situe entre 70% et 80% pour les étudiants. Bien qu’il existe en Belgique de nombreuses écoles de code, BeCode est de loin celle qui a l’impact social le plus important. Présents à Bruxelles avec le soutien d’actionnaires belges, nous sommes fiers de soutenir son déploiement, comme nous le faisons actuellement en France avec Simplon” déclare Olivier de Guerre, Président de Phitrust.

Ce cycle de financement permettra à BeCode de continuer à se développer, ce qui permettra d’agrandir l’équipe, actuellement forte de 50 personnes réparties entre les campus d’Anvers, de Bruxelles, de Charleroi, de Gand et de Liège, et d’augmenter sensiblement le nombre de vies impactées par le projet. “L’équipe BeCode et nos partenaires sont tous clairement animés par la mission sociale du projet. C’est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l’idée de passer d’une start-up qui a fait ses preuves à une scale-up durable et de continuer d’être reconnus comme des experts en matière d’éducation permanente et de stratégies de capital humain inclusives et basées sur les compétences.” déclare Luc Wynant, Président de BeCode.

BeCode est un centre de formation nouvelle génération, actif dans 5 villes de Belgique. Nous proposons des programmes de formation aux nouvelles technologies accessibles gratuitement. Les formations s’adressent principalement aux chercheurs d’emploi et aux jeunes qui ont été en décrochage scolaire. En 7 mois de formation intensive, les participants apprennent à travailler en tant que développeurs web (sites web, applications web et applications mobiles hybrides), AI data analysts ou spécialistes DevOps/SecOps. Le taux d’emploi parmi les alumni est élevé. Depuis 2020, BeCode propose également aux entreprises qui souhaitent découvrir et développer le potentiel de leurs employés de former ces derniers, mettant une fois de plus l’accent sur les candidats les plus vulnérables.

La Société Fédérale de Participations et d’Investissement (Federale Participatie- en Investeringsmaatschappij; SFPI/FPIM), créée le 1er novembre 2006, est le fonds d’investissement de l’Etat en Belgique. Il est le moteur d’une prospérité économique, sociale et durable à long terme. La SFPI, dont le gouvernement belge est l’unique actionnaire, agit comme un partenaire de confiance pour aider les entreprises belges à devenir une référence dans leur secteur en leur fournissant des solutions intelligentes en matière de capital. En outre, la SFPI préserve la stabilité à long terme de l’économie belge en contribuant à l’ancrage d’actifs stratégiques dans des entreprises tant prometteuses que bien établies. La SFPI gère environ 14 milliards d’euros d’actifs pour le compte de l’État fédéral.

Société précoce de gestion de fonds à impact créée à Paris en 2003, Phitrust investit afin d’aider tant de grandes sociétés cotées en bourse à améliorer leurs pratiques ESG (environnemental, social et de saine gouvernance) (Phitrust Active Investors) que d’entreprises sociales innovantes en leur donnant les ressources financières et humaines nécessaires pour accroître leur impact (Phitrust Partenaires). Deux activités pour une seule mission: être un actionnaire engagé agissant pour la transition environnementale et sociale des entreprises.

Phitrust Partenaires : En mobilisant les investisseurs privés et institutionnels en faveur de projets entrepreneuriaux innovants, engagés et inclusifs, nous cherchons à mobiliser autour des entrepreneurs un réseau d’experts et d’investisseurs engagés qui les soutiendront sur le long terme afin d’accroître leur impact sur la société. Plus de 30 entreprises sociales sont soutenues par nos équipes, dont Simplon, LemonTri, Alenvi, La Varappe, etc.. En Belgique, Phitrust accompagne déjà Ethical Property Europe (Mundo Lab), Lita.co, CoopMed et Namé Recycling. Phitrust Partenaires Europe est le 2ème fonds d’investissement à impact social de Phitrust Partenaires. Lancé en 2016 en partenariat avec le Fonds européen d’investissement, il réalise avec BeCode son 11ème investissement. Ce fonds conserve la même stratégie que Phitrust Partenaires, le pionnier des fonds d’investissement à impact social.

Impact Capital est la holding d’investissement d’impact fondée par Piet Colruyt. Impact Capital souhaite jouer un rôle fondamental dans la mise en place et le développement d’organisations à impact. La holding est convaincue que nous pouvons relever nos défis sociétaux actuels et créer un impact sociétal positif en inspirant les citoyens et en investissant dans des entreprises innovantes, axées sur l’impact.

Change est un fonds d’investissement à impact géré et créé par Crédal. Le fonds accompagne le développement d’entreprises sociales en Belgique et dans l’Union européenne à un stade de maturité jeune ayant cependant un modèle économique viable et une capacité à croître de façon rentable. Change soutient des projets d’entrepreneuriat social issus de quatre domaines : l’inclusion, la production et la consommation responsable, la mobilité sociale et l’innovation sociale.

Trividend est le Fonds d’investissement flamand d’impact pour l’économie sociale. Créé en 2001, il est l’un des premiers fonds dits d’impact en Belgique. Trividend croit en une société inclusive dans laquelle chaque talent trouve un emploi correspondant à ses capacités. C’est la raison pour laquelle Trividend finance et soutient des entrepreneurs ayant une vision claire et orientée impact. Grâce à nos fonds, nos conseils et l’accès à notre vaste réseau, notre priorité est d’investir dans des entreprises qui créent de l’emploi social. En complément, nous investissons dans des entreprises à finalité sociale innovantes qui contribuent aux objectifs de développement durable des Nations Unies.

Latest news

Recent articles

Marketing & recruitment officer Ghent

Marketing & recruitment officer Ghent

Job overviewAt BeCode, we have 1 mission: enabling tomorrow’s digital talents to blossom. We believe that education makes anything possible. Since 2017, BeCode has been offering inclusive coding bootcamps to jobseekers to start their career in the ICT sector as a web...

Business Development Manager Flanders

Business Development Manager Flanders

Job overviewPassionate about Flanders Tech scene and willing to work in a dynamic social impact company? BeCode is looking for a Business Development Manager. You will be responsible for developing relations with the business community in Flanders, inspiring them to...