Joachim, Junior AI : “Avec cette formation, vous apprendrez les bases, ce qui est un bon point de départ. Vous aurez aussi la liberté de vous plonger dans ce que vous préférez.”

par Mai 18, 2021Actualités

Quand il était tout jeune, Joachim s’intéressait déjà à l’IT. Une passion qui l’a mené à poursuivre des études dans le domaine jusqu’à ce que des soucis personnels lui mettent des bâtons dans les roues. Deux emplois plus tard, il a décidé de se remettre à la poursuite de son rêve et de se lancer dans l’intelligence artificielle. Pour ce faire, il s’est inscrit à notre AI bootcamp à Bruxelles, et il a été sélectionné pour y participer. Aujourd’hui, sa formation touche à sa fin et il est prêt à se lancer dans une nouvelle aventure. Vous souhaitez découvrir l’histoire de Joachim ? Alors découvrez-la dans son interview ci-dessous.

Peux-tu m’en dire plus sur toi-même ?
“Après avoir terminé mes secondaires, j’ai commencé par une licence en informatique. Une fois ma licence obtenue, j’ai essayé d’obtenir une maîtrise dans ce domaine. Mais pour des raisons personnelles, je n’ai pas pu terminer mes études. J’ai dû commencer à travailler, mais lorsque j’ai eu un burn-out, j’ai décidé que j’avais besoin de changement et j’ai commencé à travailler comme projectionniste dans un cinéma. Pourtant, je suis toujours resté intéressé par l’informatique, plus précisément par l’intelligence artificielle, mais je n’ai pas vraiment avancé dans cette direction. Quelques années plus tard, j’ai commencé à ressentir l’envie de faire carrière dans ce domaine et je suis tombé sur BeCode. Je ne me souviens plus exactement comment j’ai découvert BeCode, mais j’ai aimé ce que j’ai vu et j’ai décidé de m’inscrire. J’ai passé les sélections et j’ai maintenant presque terminé mon parcours chez vous.”

Qu’est-ce qui t’a convaincu d’entamer une formation chez BeCode et pas ailleurs ?
“Sincèrement, c’est la pédagogie qui m’a plu.”

La fin de ta formation approche à grands pas : il ne te reste plus qu’une semaine. Quelles compétences techniques as-tu pu acquérir en formation ? 
“Beaucoup de choses. J’ai appris à analyser des données, à sélectionner un modèle, à utiliser des tas de bibliothèques différentes comme Tensorflow et Pytorch.”

“Avec cette formation, vous apprendrez les bases, ce qui est un bon point de départ. Vous aurez aussi la liberté de vous plonger dans ce que vous préférez. Un de mes camarades s’est davantage concentré sur l’analyse des données. Moi, en revanche, j’étais plus intéressé par le machine learning. On apprend sur une grande variété de sujets et on peut choisir la carrière que l’on veut poursuivre.” 

Outre l’exploration des données, la modélisation, la visualisation et le machine learning, quels aspects de cette formation t’ont le plus intéressé ?
“L’IA est un domaine très vaste. Je ne suis pas un expert, mais je peux dire que cette formation a été un excellent point de départ pour moi. Pendant mon temps libre, je me suis davantage concentré sur les sujets qui me fascinaient particulièrement. De cette façon, j’ai pu apprendre encore plus de nouvelles choses.” 

“À côté de l’analyse des données, nous nous sommes également concentrés sur le machine learning, et un sous-ensemble du deep learning. Nous nous sommes intéressés à l’utilisation de Linux, GitHub, Python, NLP, la vision par ordinateur et le nettoyage des données. Nous avons également appris à déployer un modèle en utilisant des frameworks web tels que Docker et Heroku.”

Quelles compétences humaines as-tu développées au cours de ta formation ?
“J’ai appris à parler en public, à faire des présentations et à travailler en équipe. Cette dernière compétence est la plus importante pour moi. Nous avons toujours dû travailler en équipe sur nos projets. Nous avons donc dû apprendre à faire des compromis. Les choses ne se passent pas toujours comme on l’avait prévu. Mais la gestion du temps est également une compétence très importante. Il n’est pas toujours facile de terminer un projet dans les temps, mais nous l’avons fait quand même.”

Si tu devais décrire l’intelligence artificielle à quelqu’un qui ignore de quoi il s’agit, comment le ferais-tu?
“L’IA, c’est une façon de répliquer l’intelligence humaine plutôt que de la remplacer. L’IA peut être utilisée pour répliquer les compétences cognitives de l’être humain.”

Durant la formation, tu as travaillé sur plusieurs projets, comme le projet de détection des grains de beauté ou celui de cartographie des maisons. Quel projet a été ton préféré ?
“Je dirais, le cas pratique que KPMG nous avait donné, car il s’agissait d’un projet réel. Les données qu’ils nous ont fournies n’étaient pas propres et n’étaient donc pas prêtes à être introduites dans un modèle. Nous avons donc eu un peu de mal à extraire les données que nous voulions utiliser. Ce projet a mis en évidence les difficultés que vous pouvez rencontrer lorsque vous travaillez en tant que data scientist. Nous avons également eu trois semaines pour trouver une solution, ce qui nous a donné un peu plus de temps pour nous plonger dans les différentes possibilités. C’était une expérience formidable.”

Selon toi, qu’apportent ces projets à la formation proposée?
“Ces projets m’ont appris que je ne peux pas toujours me permettre d’être perfectionniste. Vu le temps dont vous disposez pour trouver une solution, il est impossible de réaliser tout ce qu’on a en tête. Il faut apprendre à composer.”

“En ce qui concerne les compétences non techniques, nous devions à chaque fois présenter le résultat final au client. Ainsi, ce genre de projets vous prépare mieux à votre carrière de data science que lorsque vous ne travaillez que sur des exercices simples.” 

Notre formation dure sept mois et est très intensive. Ça demande donc beaucoup de motivation. Quelle section de la formation a été la plus difficile pour toi ?
“Tout va très vite dans cette formation. Parfois, je me demandais si j’arriverais à tenir la cadence. Je n’ai pas eu de période particulièrement difficile, c’était plus un défi général. Il faut vraiment rester motivé pour ne pas s’essouffler.”

Comment es-tu resté motivé?
“J’aime ce que j’apprends et je vois que ces nouvelles connaissances sont vraiment utiles. Il faut garder son objectif en tête pour y arriver!”

Dirais-tu que BeCode a changé ta vie ?  Si oui, dans quel(s) sens ?
“Bien entendu. BeCode m’a permis de retrouver quelque chose que j’aimais, et ce très rapidement. Plus rapidement encore que dans mes rêves.”

Quels sont tes projets pour plus tard ?
“Je voudrais continuer à apprendre de nouvelles choses. Je ne dirais pas que je suis devenu expert aujourd’hui. Mon but est de devenir expert dans un sous-domaine de l’IA d’ici quelques années.”

Quel est ton plus beau souvenir de formation ?
“Oui, c’était quand on était encore sur place. Depuis, à cause de la pandémie, tout se déroule maintenant à distance. C’est formidable de voir ce que nous pouvions réaliser à distance, mais j’ai adoré me retrouver sur le campus avec mes camarades de classe. C’est génial d’avoir eu cette possibilité au début de la formation. Nous avons ainsi pu faire un peu mieux connaissance avant de devoir travailler ensemble en ligne.” 

Comment s’est passé l’apprentissage à distance ?
“Nous sommes restés en contact étroit via  Discord, Google Meets et d’autres outils. Ce n’est pas la même chose que d’être ensemble dans la même classe, mais comme nos stages se dérouleront à distance, c’était un bon entraînement. 

Si tu devais décrire BeCode en un seul mot ?
“C’est difficile à dire. Il serait plus facile de décrire BeCode en plusieurs mots, mais je dirais : apprendre à apprendre. On ne nous a pas vraiment enseigné de matière en cours. On nous donnait des clés pour nous plonger dans la matière, bien sûr avec le soutien nécessaire des coachs et des autres apprenants. Nous avons appris à apprendre par nous-mêmes”.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui s’apprête à entamer l’AI bootcamp ?
“Je veux les prévenir que cette formation va très vite. C’est assez intense, donc attention à ne pas se perdre dans son apprentissage.”

Souhaites-tu ajouter quelque chose ?
“Je voudrais remercier mes coachs car ils m’ont beaucoup aidé dans ma formation.”

Vous souhaitez suivre notre AI Bootcamp ?

Incroyable ! – Inscrivez-vous à notre formation à Anvers avant le 22 juillet !

Latest news

Recent articles

Program Manager

Program Manager

Job overviewWe are looking for a Program Manager who will support our pedagogical team by focusing on (new) projects in content & program design, acting as a Project Manager. Would you like to contribute to the development of the training offer and pedagogical...

Marketing & Communication Officer Brussels

Marketing & Communication Officer Brussels

Job overviewWe are looking for a Marketing & Communication Officer who demonstrates a generalist experience combining track records in digital and community management with experience in traditional communication channels and copywriting! Would you like to...

Aline, web dev junior à Liège : “BeCode va me permettre d’avoir un travail pour lequel je n’aurai pas la boule au ventre le matin. En me levant, je pourrai dire ‘Chouette! Je vais travailler!'”

Aline, web dev junior à Liège : “BeCode va me permettre d’avoir un travail pour lequel je n’aurai pas la boule au ventre le matin. En me levant, je pourrai dire ‘Chouette! Je vais travailler!'”

D’opératrice en call center à développeuse web. Aline a décidé qu’il était temps pour elle de changer de carrière et de se lancer dans un domaine dans lequel elle pourrait s’épanouir. Et c’est précisément ce qu’elle a fait en s’inscrivant à notre formation en...