Wim, junior AI chez BeCode : “Les possibilités sont infinies”

par Nov 4, 2020Actualités

Après avoir obtenu son Master en bio-ingénierie, Wim a commencé à travailler comme agent commercial. Mais après plusieurs années, le désir de poursuivre une carrière dans le monde de l’IA devenait de plus en plus fort. Wim a décidé de changer de vie et a entamé notre AI bootcamp à Anvers. Envie d’en savoir plus sur sa carrière ? Découvrez-la ici !

Comment t’es-tu retrouvé chez BeCode ? 
“Dans le cadre d’un Master avancé, j’avais déjà été en contact avec l’IA, mais comme la formation était trop compliquée, je n’avais pas pu la terminer”. 

“BeCode me donne une seconde chance de me plonger dans ce domaine. J’ai vu qu’un nouveau cours commençait à Anvers, alors j’ai décidé de me perfectionner en Python chez moi. Je cherchais une formation plus pratique et j’ai senti que BeCode pouvait me l’offrir.

L’intelligence artificielle, c’est quoi pour toi ?
“L’intelligence artificielle est le machine learning. Au lieu de programmer du code pour produire un résultat, nous alimentons un ordinateur en informations afin qu’il puisse générer lui-même ces règles. Vous créez, pour ainsi dire, un modèle qui peut faire des prédictions à partir des règles que vous lui avez fournies auparavant. L’intelligence artificielle comprend une forme d’intelligence plus large que le machine learning. Si vous changez un aspect et que vous utilisez le machine learning, l’ordinateur ne connaîtra plus la solution. L’intelligence artificielle transcende cela”.

“L’IA est un domaine prometteur avec beaucoup de perspectives d’avenir.”

Quel est le projet le plus intéressant sur lequel tu as travaillé jusqu’à présent ? 
“C’est une question difficile car le domaine est en constante évolution. J’aime particulièrement le fait qu’il y ait tant de terrains inexplorés qui peuvent être découverts”.

Si tu devais en choisir un, lequel serait-ce ? 
“Bio Tech”, sans aucun doute. Récemment, j’ai fait un exposé sur la biologie synthétique. Le machine learning jouera un rôle dans le traitement du matériel génétique. Cela peut accélérer le processus de développement”.

Qu’est-ce qui te motive autant ?
“Le lien avec le coach et les autres étudiants. Tout le monde se motive mutuellement, de manière constructive. On ne doit pas avoir peur de faire des erreurs car tout le monde est là pour apprendre”.

Quels sont les plus grands défis à relever durant la formation ? 
“Cela m’intrigue que les possibilités soient infinies. Il y a encore tant de choses à découvrir et ce alors que de nombreuses applications ont déjà été développées. L’IA est un domaine prometteur avec beaucoup de perspectives d’avenir. Cependant, un défi pour moi est de réussir à mettre en œuvre le code écrit de la bonne manière. On cherche toujours une solution qui fonctionne, mais si elle n’est pas suffisamment réfléchie, on reste en surface”.

Comme tu l’as dit toi-même, l’IA évolue très rapidement. Comment s’adapter à cette évolution ? 
“’Suis-je à jour ?’ C’est la question à se poser ! Je pense qu’il faut y travailler tous les jours pour être vraiment au courant des derniers développements. C’est ce qui rend la chose passionnante, car vous découvrez de nouvelles choses chaque jour”.

La fin de la formation approche. Quels sont tes projets pour après la formation ? 
“J’espère que le stage sera un succès. Il est fort probable que je ne travaille plus comme programmeur après cela. Je veux plutôt être une sorte d’intermédiaire, conseiller le programmeur. Une autre possibilité est de faire un travail dans la vente à nouveau, mais dans le secteur informatique”.

Quelle est la clef d’un stage réussi selon toi ? 
“Un rôle où je peux utiliser mon potentiel au maximum et où je me sens bien. J’espère aussi être une valeur ajoutée pour l’entreprise dans laquelle je fais mon stage”.

“I dream of working with robots”

Imagine… Demain, tu trouves l’emploi de tes rêves. Qu’est-ce que ce serait exactement ?
“Je rêve de travailler avec des robots, mais pour cela je dois encore beaucoup expérimenter car je n’en sais pas beaucoup pour l’instant.”

Selon toi, pourquoi devrait-on suivre la formation AI ? 
“Vous n’avez rien à perdre. C’est une formation de qualité qui est organisée dans un cadre professionnel. Vous serez très bien guidé vers votre objectif. Et la formation est gratuite.”

Selon toi, quelle est la meilleure façon de se préparer au bootcamp AI ?
“Apprenez par vous-même les bases de Python. Python est le langage de programmation le plus populaire au monde et il est très simple. Savoir chercher sur Google est aussi une compétence qui vous sera utile”.

Vous souhaitez suivre notre AI Bootcamp ?

C’est possible ! – Le 5 janvier, une nouvelle classe AI débutera à Anvers. 

 

Latest news

Recent articles

[Meet the team]: à la rencontre de Chrysanthi

[Meet the team]: à la rencontre de Chrysanthi

L'équipe de BeCode est composée de 43 personnes motivées qui mettent tout en œuvre chaque jour pour préparer les juniors à leur nouveau parcours professionnel. C'est pourquoi on vous propose de venir en coulisses pour rencontrer notre équipe enthousiaste et motivée!...