Les femmes dans la technologie : Saba a fait le saut de la foi et a commencé une carrière dans l’IA

par Nov 12, 2020Actualités

Il y a deux ans, Saba a quitté le Pakistan pour la Belgique. Un nouveau chapitre est synonyme de nouveau défi : elle a décidé de mettre fin à sa carrière dans la vente et le marketing pour s’inscrire à notre AI Bootcamp à Anvers. Au début, elle ne savait pas encore programmer, néanmoins, motivation et persévérance la guident depuis le début de son parcours.

Découvrez son histoire chez BeCode. 

Comment as-tu découvert BeCode ?
“Je cherchais des cours via Actiris à Bruxelles et je suis tombé sur une formation AI Data Analyst de BeCode sur Dorifor.”

L’IA, c’est quoi pour toi ?
“C’est une question difficile. Pour moi, l’IA, c’est apporter beaucoup de confort dans nos vies et être capable de faire les choses de manière plus efficace et plus productive. Cela rend tout simplement la vie un peu plus facile.” 

Comment expliquerais-tu l’IA à quelqu’un qui n’y connaît rien ?
“Ca consiste essentiellement à automatiser avec une intelligence artificielle les choses que nous faisons tous les jours. Prenons l’exemple de l’aspirateur intelligent. Il collecte toutes les informations sur la pièce (coins, distances, etc.) et il utilise ces données pour s’entraîner à prendre de meilleures décisions la prochaine fois qu’il nettoie votre pièce.” 

Quel est le projet le plus intéressant sur lequel tu as travaillé jusqu’à présent ?
“Pour moi, c’est le projet pour lequel nous avons travaillé avec un ensemble complet de données de courrier électronique. Nous avons dû utiliser des techniques de traitement du langage naturel (NLP) pour explorer les e-mails de l’intérieur.”

“Le fait qu’on apprenne quelque chose de nouveau chaque jour est très excitant pour moi.”

En quoi ce projet était-il particulièrement intéressant ?
“Pour moi, c’était intéressant parce que les données n’étaient pas seulement composées de chiffres et de nombres : il y avait du texte lisible. C’était la première fois que j’utilisais des données textuelles. D’habitude, on utilise beaucoup de chiffres, donc c’est quelque chose de nouveau qui m’a particulièrement intéressée. C’était aussi une nouvelle approche de l’exploration des données.“

“Chaque jour est un nouveau jour, chaque jour, nous apprenons de nouvelles choses, nous explorons beaucoup, nous lisons beaucoup. Le fait qu’on apprenne quelque chose de nouveau chaque jour est très excitant pour moi.”

Pour toi, est-ce que l’IA peut présenter un danger ?
“Il est évident que l’IA peut être très dangereuse si elle tombe entre de mauvaises mains et si elle est utilisée à mauvais escient.”

Quels sont les défis les plus importants auxquels tu fais face pendant la formation ? 
“Le plus grand défi auquel je suis confrontée est le fait que je n’ai pas de formation en informatique et que je n’avais pas beaucoup d’expérience en codage avant de me lancer dans cette aventure. J’ai vraiment commencé à apprendre à coder dans le cadre de cette formation”. 

La fin de la formation approche. Quels sont tes projets pour après la formation ?
“Mon objectif principal est de trouver un emploi dans le domaine de l’IA.”

À quoi ressemblerait cet emploi ?
“Je suis plus intéressée par l’analyse des données. J’aimerais donc un travail dans lequel je peux faire beaucoup d’analyse de données et créer des indications sur ces données. C’est vraiment mon rêve.”

L’I.A. est un domaine qui évolue rapidement, comment fais-tu pour rester à jour ? 
“Je pense qu’il est très important de suivre les changements, de continuer à lire et à chercher des informations sur toutes les nouvelles technologies qui arrivent.”

“Je lis régulièrement des blogs sur Medium à propos de la data science. On peut y trouver beaucoup d’articles intéressants sur tout ce qui se passe dans le monde de l’IA”. 

“La persévérance est la clef pour aller au bout de la formation.

Pourquoi devrait-on suivre l’AI bootcamp de BeCode ? 
“Parce que l’IA est partout, dans toutes les choses que nous utilisons. Par exemple, quand vous utilisez un Google Nest, vous utilisez l’IA. Quand vous cherchez votre chemin sur Google Maps, vous utilisez l’IA. Il en va de même pour Google translate, etc. C’est un domaine d’avenir”.

Selon toi, quelle est la meilleure façon de se préparer à l’AI bootcamp ?
“Je conseillerais aux candidats d’apprendre les bases de Python avant de commencer la formation. Il est également très utile d’avoir une bonne vue d’ensemble de ce qu’est l’IA et un data analyst. Des connaissances en statistiques sont également utiles, car nous utilisons beaucoup d’outils basés sur les statistiques”.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui suit l’AI Bootcamp?
“N’arrêtez jamais d’essayer !  Il y a des jours difficiles, mais vous devez vous accrocher et essayer à nouveau. La persévérance est la clef pour aller au bout de la formation”.

Vous souhaitez suivre notre AI Bootcamp ?

C’est possible ! – Le 5 janvier, une nouvelle classe AI débutera à Anvers.

Latest news

Recent articles

[Meet the team]: à la rencontre de Chrysanthi

[Meet the team]: à la rencontre de Chrysanthi

L'équipe de BeCode est composée de 43 personnes motivées qui mettent tout en œuvre chaque jour pour préparer les juniors à leur nouveau parcours professionnel. C'est pourquoi on vous propose de venir en coulisses pour rencontrer notre équipe enthousiaste et motivée!...