[Meet the learners] A la rencontre de Mathieu

par Oct 16, 2020Actualités

Mathieu ne trouvait pas sa place dans l’enseignement traditionnel et a décidé de mettre fin prématurément à son parcours scolaire. Néanmoins, sa passion pour l’informatique l’a persuadé de suivre non pas une, mais deux formations à BeCode.

Découvrez son parcours à BeCode !

Peux-tu nous parler de ton parcours et nous expliquer ta première formation chez BeCode ?
“BeCode, pour moi, ça a été la révolution. Je partais de rien. J’ai arrêté mes études en 4ème secondaire. J’ai toujours été passionné par l’informatique en tous genres. J’avais déjà un peu chipoté en programmation, mais je n’avais pas de connaissances concrètes. Puis, j’ai rejoint la première formation BeCode à Charleroi et j’ai tout de suite été attiré par le fait que ça n’est pas comme à l’école. On est vraiment sur de l’auto-apprentissage en groupe et la seule règle contraignante est de ne pas être en retard. C’est vraiment comme en entreprise.” 

“A la fin de ma première formation BeCode, j’ai été engagé aux éditions Dupuis. J’y ai fait mon stage avant d’y être engagé. Et j’y avais le même ressenti : ce à quoi il faut faire attention, ce sont les horaires et la vie en groupe.”

“Donc, ma première formation s’est vraiment bien passée, je garde un bon souvenir du Breaking Habits Hackathon ING. J’ai tout de suite compris que BeCode est le genre de formation à qui plus tu donnes, plus elle te donne en retour. Vu que je n’avais jamais rien fait, je me suis vraiment donné à fond : tout ce que j’avais, je l’ai donné. Je suis sorti complètement de ma zone de confort. C’était un an de folie pour moi. Suite à ça, j’ai fait mon stage à Dupuis, encore un an de Folie. Pour eux, j’ai développé l’application Webtoon Factory. Vous pouvez la voir, elle est en ligne.”

“Après ça, de mon côté, j’ai eu une petite période creuse car j’ai eu des problèmes dans mon couple. Puis l’IFAPME m’a contacté pour y donner des cours de développement web. Puis, entre temps, un ami m’a parlé des formations avancées de BeCode. Alors je suis entré en contact avec mes anciens collègues de formation Arnaud et David, qui m’ont mis en contact avec Ludovic. Il m’a parlé de la nouvelle formation et des débouchés. Vu ma première expérience, et vu que c’est un niveau au-dessus, je n’ai pas pu résister. J’ai donc laissé tomber le job et j’ai choisi de faire la formation.”

“Psychologiquement, BeCode m’a beaucoup apporté car je n’étais pas très bien, je me suis dit que ça allait me rebooster.” 

“Psychologiquement, BeCode m’a beaucoup apporté car je n’étais pas très bien, je me suis dit que ça allait me rebooster”

Qu’est-ce que tu préfères chez BeCode ?
“Je dirais l’ambiance BeCode. On est vraiment dans un open space. Ici, c’est un peu plus délicat avec le Coronavirus, du coup on est un plus petit groupe, et je vois la différence. Mais de base, l’ambiance BeCode, c’est ce que je recherchais.”

Qu’as-tu appris pour l’instant dans cette nouvelle formation ?
“Ici j’ai déjà appris un nouveau langage que je ne connaissais pas du tout : Python. En pas longtemps, les bases sont déjà acquises et là on est déjà sur un premier projet. C’est pas rien, mais franchement on avance bien. On travaille en groupes de 3. Je réutilise ce que j’avais déjà appris dans ma première formation.”

Quel serait ton job de rêve après cette formation ?
“La première fois que j’ai terminé une formation BeCode, j’avais le choix entre travailler chez Dupuis et travailler chez BeCode comme coach. Ca, c’est vraiment un truc qui me plairait car j’aime tellement l’ambiance…”  

“A l’époque, j’avais parlé au directeur, qui m’avait conseillé de travailler chez Dupuis pour acquérir de l’expérience en entreprise, puis de revenir. Mais quand j’ai terminé mon emploi chez Dupuis, il n’y avait plus de place chez BeCode. Mais donc, à l’issue de cette formation, pourquoi pas ? Même si ce n’est pas un job à vie, c’est un truc que j’ai vraiment envie de faire, et quand tu veux vraiment faire quelque chose, tu peux le faire. Et je suis sûr que je pourrais apporter un plus chez BeCode.” 

“Sinon, il y a Alstom ici à Charleroi. Mon père y a travaillé toute sa vie. Donc, devenir Machine Learning Engineer chez Alstom, ça serait incroyable.” 

Souhaites-tu ajouter quelque chose?
“J’ai beaucoup de choses à dire mais je ne sais pas trop quoi dire. BeCode, je suis tellement fan de base… Je suis un peu un fanboy. Je suis aussi fan de mon coach.” 

Latest news

Recent articles

Responsable Région Wallonie

Responsable Région Wallonie

Le rôle proposéCes 4 dernières années, BeCode s’est déployé sur plusieurs sites de manière rapide et agile. En tant que Responsable de Région, votre rôle sera de garantir le succès du développement continu et du fonctionnement des différents services BeCode dans toute...

HR Intern/Assistant

HR Intern/Assistant

Job overviewAre you looking for an internship with responsibilities and offering possibilities to experiment many HR topics in a challenging and innovative environment? Then this opportunity is for you! At BeCode, we have 1 mission: enabling tomorrow’s digital talents...

Field Recruiter – Flanders

Field Recruiter – Flanders

Becode is looking for a Field Recruiter!At BeCode, we have 1 mission: enabling tomorrow’s digital talents to blossom. We believe that education makes anything possible. Since 2017, BeCode has been offering inclusive coding bootcamps to jobseekers to start their career...