Vincent, apprenant AI à Anvers: “Il y a quelques mois, je n’aurais jamais pensé qu’il me serait possible de réaliser tout cela, surtout en si peu de temps.”

par Jun 8, 2021Actualités

Après des études dans le domaine des sciences du sport, Vincent a ressenti le besoin d’acquérir davantage de compétences numériques. Il s’intéressait depuis un certain temps au monde du développement et des données. Il s’est donc inscrit à notre AI Bootcamp à Anvers, organisé en collaboration avec Microsoft et KPMG. Vous avez envie de découvrir son histoire ? Alors lisez son interview ci-dessous!

Peux-tu nous parler un peu de toi ?
“Avant de m’inscrire chez BeCode, j’étais à la recherche d’un emploi. Je travaillais comme serveur au Hard Rock Café jusqu’au premier lockdown, tout en terminant mon Master en sciences du sport. Mais cela faisait un petit moment que la programmation m’attirait. J’avais essayé de rejoindre l’édition précédente de l’AI Bootcamp, mais je n’avais pas été sélectionné.”
“Quand je suis arrivé chez BeCode, tout était nouveau pour moi : l’univers de la programmation et de l’IT. BeCode, c’est un challenge parce qu’on vous pousse à sortir de votre zone de confort. Mais parallèlement, c’est quand on est dans une position où l’on ne sait pas qu’on apprend le mieux.”

Qu’est-ce qui t’a poussé à rejoindre notre AI Bootcamp plutôt que notre formation en développement ?
“Comme je le disais, j’étais passionné par l’univers de la gestion du sport, mais aussi par l’entrepreneuriat et la structure-même des entreprises. L’année dernière, j’ai voulu rejoindre une entreprise spécialisée dans les ERP, mais il me manquait des connaissances en programmation pour cela. Comme je m’intéressais aux systèmes d’automatisation, la science des données de l’IA était ce qu’il me fallait !”

Qu’est-ce qui t’a poussé à rejoindre la formation de BeCode plutôt qu’une autre?
“J’ai fait la comparaison entre BeCode et d’autres formations. La gratuité et la durée de BeCode ont été de gros avantages pour moi. J’ai assisté à quelques séances d’info, et je sentais déjà une très bonne ambiance. C’est important de se sentir bien dans une entreprise, et j’ai eu ce sentiment avec l’équipe BeCode. J’avais le sentiment qu’à BeCode, les coaches s’intéresseraient vraiment à la réussite de mon changement de carrière. Enfin, j’étais resté en contact avec quelqu’un qui avait passé les premières sélections avec moi, sauf qu’il a été sélectionné, et il m’a donné de très bons retours sur BeCode.”

Où en es-tu dans ta formation à l’heure qu’il est ?
“Nous en sommes à notre cinquième mois de formation. Nous aurons bientôt terminé le programme, ce qui signifie que nous aurons un peu plus d’un mois pour vraiment nous préparer pour le stage, avoir des entretiens, etc.”

Peux-tu nous parler un peu des compétences techniques que tu as pu acquérir chez BeCode ?
“On a commencé par apprendre le terminal et Git car c’est vraiment ce qui permet de travailler sur des projets de manière indépendante. Ensuite, on a commencé à apprendre Python, à construire des fonctions et à travailler avec la programmation orientée objet, en allant à chaque fois un peu plus loin dans un projet.”
“Par la suite, on a vraiment commencé à faire de la science des données avec d’autres types de bibliothèques, comme Pandas, ce qui nous a conduit à la partie apprentissage automatique. Nous avons appris à faire des prédictions à partir de données, en nous concentrant sur le prétraitement et le nettoyage des données pour pouvoir les utiliser avec un modèle d’apprentissage automatique et faire des prédictions. Nous avons également vu l’apprentissage automatique supervisé et non supervisé (tout expliquer au modèle ou laisser le modèle explorer les données par lui-même).”
“Et enfin, nous avons commencé à nous familiariser avec le PNL (traitement du langage naturel) et la vision par ordinateur.” 

Tu as mentionné l’importance des compétences humaines chez BeCode. Peux-tu nous parler des compétences non-techniques que tu as pu apprendre ou améliorer avec BeCode ?
“Nous avons des Tech Talks, au cours desquels chacun doit présenter au groupe un sujet de son choix. Cela nous permet d’apprendre à faire des présentations, à expliquer les choses pour que tout le monde puisse comprendre les concepts.”
“Travailler en groupe, voire en famille, c’est aussi quelque chose d’important. Quand on traverse un moment difficile, il y a toujours quelqu’un pour vous aider et vous remonter le moral. Cela vous permet de vous sentir plus confiant, ce qui est très important, surtout dans un secteur qui évolue rapidement.”

Peux-tu nous parler des différents projets sur lesquels tu as travaillé ?

“Il y a eu un premier projet, en partenariat avec Codit, au cours duquel on a travaillé sur des anomalies sonores ; on devait les détecter et les prédire avec notre propre modèle de Machine Learning, qu’on a ensuite déployé dans une application. Il s’agit d’une approche de bout en bout où on a pu voir et réaliser un projet du début à la fin. On est parti du nettoyage et du prétraitement des données pour arriver à la construction d’un modèle et son déploiement pour que le client puisse y accéder et l’utiliser.”
“J’aime le fait qu’on bosse sur des projets dans différents secteurs. Le premier projet était dans le domaine de l’ingénierie du son, le second était avec Delaware et portait sur le commerce et la vente au détail. Notre objectif était de déterminer le taux de désabonnement des clients et de prévoir quels clients se désabonneraient plus tard dans l’année. Pour ce deuxième projet, nous avons par exemple dû apprendre à traduire un discours très technique en quelque chose de compréhensible pour le client. D’autre part, nous avons également compris l’importance des connaissances et de l’expertise du client, qui nous ont permis de mieux comprendre son activité et donc de construire un modèle et une application solides.”

Lequel de ces deux projets a été ton préféré, et pourquoi ?
“Je dirais le second, proposé par Delaware et vraiment axé business. L’effort que nous avons dû faire pour traduire les demandes du client en données, en partant d’une base de données qui n’était pas parfaite, était intéressant.”
“J’ai également apprécié le fait qu’à ce moment-là, nous avions déjà une certaine expérience, ce qui nous a permis de ne pas partir de zéro.”

Quelles compétences, techniques ou non, ont été les plus utiles dans ce projet ?
“Le prétraitement était un aspect très important. Un autre aspect technique était l’utilisation de Power BI, ce qui était très intéressant car cet outil rend l’utilisation des ensembles de données beaucoup plus intuitive pour nous et le client.”

As-tu développé de nouvelles compétences grâce à ce projet ?
“Oui, j’ai appris à utiliser Power BI. En termes de compétences non-techniques, je dirais l’interaction avec les collègues via Github. Tout n’était pas parfait, mais nous avons trouvé un bon tempo et des moyens de mieux communiquer, surtout lorsque les délais étaient serrés. C’était un projet difficile, mais nous avons réussi à garder notre objectif en tête.”

Selon toi, qu’apportent des projets comme ceux-ci à l’AI bootcamp ?
“Il est possible d’apprendre sans de tels projets, par exemple en travaillant sur de petits jeux. Mais alors, vous n’êtes pas en contact avec le client, ce qui signifie que lorsque vous commencerez à travailler, vous n’aurez aucune expérience. Ce n’est pas qu’une question de technologie. Avec de tels projets, on apprend à travailler en équipe, à se coordonner, à échanger sa vision. Ces projets vous mettent dans une situation qui s’apparente au travail en entreprise.”

Dirais-tu que BeCode a changé ta vie ?
“Absolument. Passer de la gestion des sports à la science des données est un grand changement pour moi. Je vois une grande différence en moi en matière de soft skills aussi : je me sens beaucoup plus confiant grâce au groupe et aux coachs. Il y a quelques mois, je n’aurais jamais pensé qu’il me serait possible de réaliser tout cela, surtout en si peu de temps.”

Si tu devais décrire BeCode en un mot ?
“Je dirais : famille. L’atmosphère qu’on a dans notre groupe ressemble beaucoup à celle d’une famille. Ce n’est jamais parfait, mais c’est ta famille, et ce n’est pas grave. On peut être soi-même.”

Quels sont tes projets après la formation ?
“En ce moment, je suis à la recherche d’un stage. Ca me plairait bien de me diriger vers le monde de la business intelligence ou bien de me former plus en profondeur dans une technologie spécifique comme la computer vision.”

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui s’apprête à entamer l’AI bootcamp ?
“Je dirais : profite bien. Parfois c’est intense, mais chaque jour, on apprend de nouvelles choses qu’on ne connaissait pas la veille.”

Comme Vincent, vous pouvez changer de vie en rejoignant BeCode à Anvers. Nous organisons une nouvelle formation en IA en collaboration avec Microsoft & KPMG qui débutera cet été. Inscrivez-vous jusqu’au 22 juillet!

Latest news

Recent articles

Partnership Developer

Partnership Developer

Job overviewAt BeCode, our mission is to grow today's talented youth & professionals into tomorrow's best developers. It’s a non-traditional school that wishes to address, in an inclusive way, the tech skills gap between what employers need and what job seekers...

Jean-Christophe, apprenant AI Bootcamp : “J’ai 44 ans et je suis en milieu de carrière. Je suis passé d’une situation où je n’avais pas d’opportunités d’emploi à une situation tout à fait inverse. Par ailleurs, je fais aujourd’hui un travail qui me stimule beaucoup plus intellectuellement.”

Jean-Christophe, apprenant AI Bootcamp : “J’ai 44 ans et je suis en milieu de carrière. Je suis passé d’une situation où je n’avais pas d’opportunités d’emploi à une situation tout à fait inverse. Par ailleurs, je fais aujourd’hui un travail qui me stimule beaucoup plus intellectuellement.”

Après avoir perdu son emploi dans le domaine de la recherche, Jean-Christophe était à la recherche d’une nouvelle opportunité. Comme il aimait travailler avec les données, il a voulu acquérir davantage de connaissances dans ce domaine. C’est comme cela qu’il a rejoint...

HR Intern/Assistant

HR Intern/Assistant

Job overviewAre you looking for an internship with responsibilities and offering possibilities to experiment many HR topics in a challenging and innovative environment? Then this opportunity is for you! At BeCode, we have 1 mission: enabling tomorrow’s digital talents...